Anne Claire Coudray Taille

Anne Claire Coudray Taille
Anne Claire Coudray Taille

Anne Claire Coudray Taille – Anne-Claire Coudray, née le 1er février 1977 à Rennes (Ille-et-Vilaine), est une journaliste et animatrice de télévision française. Groupe « Anne-Claire Coudray » TF1 sur lci.tf1.fr (consulté le 5 juillet 2012). « Biographie d’Anne-Claire Coudray », sur people.plurielles.fr (consulté le 29 octobre 2012).

Anne-Claire Coudray est née à Rennes, Ille-et-Vilaine, et a passé une partie de sa jeunesse à Locmariaquer, Morbihan, la ville natale de ses grands-parents maternels. Elle fréquente le lycée Saint-François-Xavier de Vannes puis deux années de cours préparatoires au lycée Guist’hau de Nantes, où elle étudie l’hypokhâgne et la khâgne. Elle a ensuite obtenu une licence d’histoire et une maîtrise d’histoire de l’Université de Rennes 2 – Haute-Bretagne.

Anne Claire Coudray Taille
Anne Claire Coudray Taille

Un marathon dominical. Si le week-end peut être synonyme de détente pour certains, d’autres sont au bord de la guerre. Anne-Claire Coudray entre dans cette catégorie : du vendredi soir au dimanche soir, elle anime les cinq journaux télévisés du soir de TF1, trois segments de 20 minutes et deux segments de 13 minutes. Et avec brio, étant donné que son journal est vu par plus de cinq millions de téléspectateurs en moyenne.

Il va sans dire que le journaliste de 42 ans, qui en aura 43 le 1er février, ne prend rien à la légère. Tout est orchestré par le maître, comme Le Parisien l’a vu sur une longue journée de travail allant de 9 à 21 heures. Conférences de rédaction, choix de sujets diffusés sur les journaux de 13 et 20 heures, jusqu’à la tenue vestimentaire, suivie de près par les téléspectateurs, puis la séance de maquillage. « C’est un métier exigeant physiquement. La tête, la voix, la demeure. Il faut être disposé à se présenter devant les téléspectateurs », explique-t-elle dans Le Parisien.

Anne Claire Coudray Taille

En bonne forme physique, sa forme longue et élancée donne l’impression que le quadragénaire ne se soucie pas de son poids. Cependant, pas visiblement. La mère d’Amalia, qui a quatre ans, confie dans le même sens : “Je voudrais perdre quelques kilos mais manque de motivation.” Malgré tout, l’écrivain reçoit une séance hebdomadaire de sport en salle, ce qui n’est pas mal du tout. La compagnie de Nicolas Vix préfère privilégier son sommeil à sa nutrition. Elle confie ainsi sortir dîner entre amis, même après un JT, mais avec une règle indéfectible : “Je ne reviens jamais après minuit.” Un corps sain dans un esprit sain.